Once upon a time I made a blog about video games. And this is what's left of it (mostly tweets).

6 September 2007

Why hasn’t anyone released a Wii-optimized TV set yet, with integrated sensor bar? It’s just a bunch of LEDs.

7 September

Vive la reconnaissance de mouvements

@ps3@

La controverse autour de Lair se déroule sur de nombreux niveaux différents (je voudrais rappeler que j’ai été l’un des premiers à dire que ce serait une bouse, à l’époque où il était encore de mise de s’extasier sur ses beaux dragons), mais la dernière défense invoquée par son concepteur est trop belle pour la laisser passer ;

Le problème revient à cette question du contrôle du dragon avec la sixaxis. Alors que GameFile lui demandait si le fait de tirer la manette à soi pour faire demi-tour fonctionnait pour lui, Eggebrecht a répondu : “Environ huit fois sur dix, ce qui correspond au taux de réussite que j’obtiens dans Wii Sports quand j’essaie de faire un revers au tennis.

On n’avait pas besoin de ce genre de déclaration pour se convaincre que la sixaxis ou la wiimote sont des gimmicks (du point de vue du gamer — je ne parle pas des party games et autres) ; ce qui est effrayant, c’est qu’un développeur de “vrais” jeux soit tellement passé du côté du casual gamer (il a répété à l’envi dans sa défense de Lair que ce sont les hardcore gamers qui ont le plus de mal avec Lair) qu’il trouve ça parfaitement normal de sortir un shoot-’em-up à dos de dragon où la monture ne répond correctement que quatre fois sur cinq. Et refuse d’ajouter une option pour contrôler le jeu entièrement aux sticks analogiques. Alors qu’il est presque entièrement jouable en remote play sur la PSP, qui n’a qu’un stick. Non mais ils sont payés par Sony, ou ils ont vraiment juste l’esprit de contradiction ?

Pendant ce temps, Metroid Prime, qui doit à vue de nez être le jeu Wii à avoir eu la meilleure réception dans la presse spécialisée depuis le lancement de la console, utilise principalement la wiimote comme pointeur et non pour la reconnaissance de mouvements. Etonnant, non ?

15 September

Crysis

Depuis le temps que les développeurs ne montraient que les sempiternels niveaux de guérilla dans la jungle, je pensais qu’ils comptaient faire un gros coup le jour où ils révèleraient tout d’un coup les premières vidéos de gameplay montrant des aliens. Eh bien, dans le genre révélation spectaculaire, ça se pose là. D’accord, ce n’est plus très facile de faire des aliens originaux et spectaculaires de nos jours, mais le coup de la pieuvre volante qui s’effondre après s’être pris quelques balles, ça fait franchement vieux — et Crysis s’est présenté depuis le début comme le jeu qui devait repousser toutes les limites.

Tant que j’en suis à parler du jeu, Crytek a précisé les différences entre les versions DirectX 9 (XP) et DirectX 10 (Vista) et leurs implications sur le mode multijoueur : le moteur du jeu reste joli en DirectX 9 mais ne gère pas les environnements destructibles (alors que ça fait vingt ans qu’ils passent la moitié des trailers à abattre du palmier à la mitraillette, ça va faire bizarre), ce qui veut dire que les joueurs sous XP (ou qui n’ont pas un matériel tout à fait à la pointe) ne pourront pas participer aux parties multi DirectX 10, et que les joueurs sous Vista n’auront aucune envie de rejoindre les parties DirectX 9. Bref, ça va être complètement segmenté, presque comme si c’étaient deux jeux totalement distincts. Et segmenter le marché, pour un FPS multi, ce n’est jamais très bon.

Heureusement pour Crytek, Crysis va être le shooter incontournable quand il sortira, et les pros du FPS online ont tendance à investir dans des bonnes configurations de bourrin, donc le jeu ne devrait pas souffrir autant que, disons, à tout hasard, un Shadowrun ; n’empêche, il ne fait pas bon être un pionnier des technologies propres à Vista, et j’espère pour eux qu’ils vont vendre pas mal de licences CryEngine à côté (ça n’a pas l’air trop mal parti, puisqu’ils en sont même à signer des MMO coréens).

Halo 3 : Believe

La promotion de Halo 3 bat son plein, avec une vidéo présentant la conception du monument commémorant la survie de l’espèce humaine : le monument est virtuel, mais le diorama dont ils présentent la réalisation est visiblement bien réel, lui, et a dû prendre un temps fou et coûter une fortune à réaliser. Je serais probablement plus sensible à l’aspect culte de la personnalité si j’avais joué aux deux volets précédents, mais là je n’arrive vraiment à penser à rien d’autre, en regardant les vidéos, qu’à tout l’argent qu’ils ont dû dépenser pour réaliser ça alors qu’ils auraient pu faire des putain d’images de synthèse à la place.

Ce qui ne dérangera pas Bungie, puisque le but de la campagne marketing n’est pas d’attirer l’attention des clients potentiels (vu qu’ils sont déjà parfaitement au courant) mais juste d’assumer leur statut de super-production et de mettre sur la table les dollars que le public s’attend à y voir :

Si Halo 3 est peut-être l’un des titres de jeux vidéo les plus connus depuis Grand Theft Auto 3 (euh… ah ?), cette reconnaissance n’est pas gratuite et repose en partie sur la peception que Halo 3 est un événement médiatique grand public et à gros budget.

Alors, un diorama qui va peut-être faire le tour des Etats-Unis et que vous pouvez visiter semi-interactivement sur le web (auquel cas vous avez de la chance, parce que chez moi ça rame trop), est-ce que c’est vraiment cool, en 2007 ? Bah, l’idée c’est que Bungie peut se permettre de redéfinir le mot cool, j’imagine.

21 September

TGS ’07

Encore un salon où on s’emmerde grave, non ? Ouah, une manette DualShock 3, qui l’eût cru ! Bon, histoire de passer le temps, quelques vidéos, qui ne viennent même pas toutes de Tokyo :

  • LittleBigPlanet et LocoRoco, deux trailers qui fonctionnent à 50% grâce à la musique : c’est marrant, en regardant les vidéos de gameplay de LittleBigPlanet tout à l’heure (dont je n’ai pas gardé le lien parce que, de toute façon, on ne voyait franchement rien de nouveau), j’ai réalisé que l’univers, sans la musique, perd une bonne partie de son charme. Enfin, ça reste mignon et bien réalisé, mais il manque le petit quelque chose qui me fait sourire jusqu’aux oreilles à chaque fois que je vois les petits personnages faire des grimaces sur cette musique entraînante.

  • fl0wer : je trouve le jeu de mots du titre absolument génial (vraiment), mais… euh… c’est aussi un économiseur d’écran ? Non, c’est vrai, quand j’ai entendu parler de LocoRoco version économiseur d’écran, je me suis dit que fl0w aurait été parfait pour faire la même chose, mais ce n’est quand même pas une raison pour faire une suite qui est a l’air d’être encore moins un jeu que l’original — je serais Sony, vu dans quel état est la bibliothèque des jeux PS3, j’aurais vraiment trop honte pour présenter fl0wer aujourd’hui.

  • La fameuse pub Project Gotham Racing 4 pour laquelle ils ont crashé (involontairement, s’entend) une Ferrari dans les rues de je ne sais plus quelle ville : grosse erreur tactique, je trouve. Vues à part, les images de PGR4 impressionnent de réalisme, mais quand on a une vidéo live juste à côté pour comparer tous les défauts du rendu 3D se mettent à sauter aux yeux. Déjà que les vidéos de gameplay qui sont sorties il y a quelques jours ont l’air mortellement chiantes…

  • Trois vidéos de Kane and Lynch (une, deux, trois) qui expliquent un peu pourquoi la presse a été relativement élogieuse malgré les graphismes : c’est vrai que l’ambiance est assez bien rendue, on est pris par l’action. N’empêche que ça ressemble vraiment trop à un jeu Wii.

J’ai raté quelque chose ? Non, désolé, mais Metal Gear, je trouve chaque vidéo plus inintéressante que la précédente. (Surtout les dernières vidéos de gameplay où on est obligé de regarder un journaliste ne pas savoir comment jouer.)

22 September

I’m one Raam away from finishing Gears of War. I’m not quite sure I’ll ever really care to get past that point, though.

28 September

29 September

Halo 3

Je ne crois pas avoir été trop influencé par le buzz absurde qui entoure la sortie de ce jeu (j’ai quand même vu des articles affirmer — ou je devrais peut-être dire, citer tout droit des communiqués de presse ? — que Halo était la licence la plus populaire de l’histoire des jeux vidéo, alors qu’il s’agit juste du fer de lance d’une console qui a perdu la guerre de la génération précédente aux Etats-Unis, et n’a pratiquement pas existé du tout sur les autres continents) : je voulais tester le jeu, pour savoir pourquoi une certaine catégorie de joueurs vouait un tel culte à Master Chief, mais après avoir vu des vidéos, joué dix minutes à la béta avant qu’elle expire, et même après ma première heure de jeu, je continuais à ne pas voir l’intérêt : les graphismes sont old-gen en plus haute résolution, les ennemis sont violets, on ne sait pas ce qui se passe… pourquoi tant de bruit ?

Et puis j’ai continué à y jouer (parce qu’on me l’a envoyé gratos pour que j’en parle sur le blog, donc la moindre des choses est quand même de dépasser la moitié du jeu) et il est arrivé un truc bizarre : deux jours plus tard il ne me reste que trois missions à finir sur neuf (oui, le mode solo est un petit peu court), et j’ai bien plus hâte d’y retourner que quand j’étais au stade équivalent de Gears of War. Pour être précis, je suis resté au moins trois mois sans toucher à Gears, en plein milieu de l’expédition dans les sous-sols de la maison des Fenix, sans ressentir le moindre besoin de m’y remettre. (Je suis reparti à la charge la semaine dernière, et maintenant j’en suis à Raam — que je ne finirai jamais, du moins en solo, parce que… c’est galère et je n’ai aucune motivation.) Possible que le niveau “normal” de Halo 3 soit un peu plus facile que “hardcore” de Gears, mais, d’une part, ce n’est pas si sûr et, d’autre part, ça n’explique pas tout : visiblement, Bungie a réussi un truc quelque part.

On ne peut pas dire que ce soit l’histoire : même en allant sur Wikipedia pour combler certains trous, j’ai dû me laisser balader par les missions sans avoir la moindre idée de ce qui se passe — quitte à dépenser des centaines de millions en marketing, ils auraient peut-être pu se fendre d’un court-métrage en images de synthèse expliquant l’histoire et présentant les personnages en dix minutes (ou en une minute, parce que ça n’a pas l’air bien profond ; et c’est dire si c’est mal raconté, pour réussir à rendre si confus quelque chose qui a l’air, au final, plutôt bateau). Ce ne sont pas les graphismes, non plus : il y a peut-être plus d’effets visuels que dans la béta, mais ce n’est pas flagrant et, globalement, le jeu est en-dessous de tout ce qui est sorti cette année sur la console — et les fans de se raccrocher aux effets HDR dans la jungle, ou aux ruisseaux, ou aux reflets ou que sais-je encore ; mais tout le monde fait ça en 2007, c’est bien la moindre des choses, et ça ne rattrape pas le reste !

Non, ça doit être le gameplay, il ne reste que ça. Et c’est là que ça paye, que Halo soit un jeu foncièrement multi dont la partie solo n’est qu’un alibi : là où Gears of War raconte avant tout une histoi… euh… enfin, je… bref, ce que je voulais dire, c’est que Bungie a passé la moitié du cycle de développement à concevoir très précisément l’équilibre des différentes armes, les possibilités de mouvement des joueurs, les véhicules (dont le contrôle est plus que déroutant au début, mais incroyablement bien pensé quand on a pris le coup) pour que Halo 3 reste le shooter de référence sur Xbox Live pendant plusieurs années — et la réussite se ressent aussi dans la campagne solo. D’autant que l’IA n’est pas mauvaise, à ce qu’il paraît (je ne peux pas juger, je n’ai pas assez d’expérience) ; juste, ils ne savent pas conduire et, si vous voulez tenir la tourelle dans les séquences en warthog, vous avez intérêt à jouer en coop.

Je ne vais pas m’apesantir sur le multi — on va dire que je donne spécifiquement le point de vue d’un joueur qui a peu d’expérience et ne joue pas en ligne. Forge est, visiblement, aussi pratique et puissant qu’un éditeur de jeu peut l’être sur console ; pour ce qui est des maps, je ne les ai visitées qu’en solo, par curiosité (ils ont les maps, ils ont l’intelligence artificielle soi-disant super autonome ; où sont les bots ?!), et je laisserai aux spécialistes le soin de se faire leur opinion sur la durée. Tout ce que je peux dire, c’est qu’elles ont la particularité de donner l’impression de faire partie d’un environnement bien plus grand que la map elle-même, ce qui est à la fois plus vrai et moins claustrophobique que Gears, mais aussi très frustrant quand on se heurte à des murs invisibles dans tous les sens. Quoi qu’il en soit, si jamais j’arrive à jouer plus d’une heure sur Xbox Live sans avoir envie d’arracher le câble réseau, je referai un post plus tard pour raconter le miracle.

En fait, Halo 3 n’a qu’un seul vrai défaut : pour autant que je puisse juger il est impossible d’avoir les voix originales sur le jeu acheté en France. C’est la première fois que ça m’arrive sur un jeu sorti en 2007, et c’est un peu énervant parce que je crois savoir, pour avoir écouté le podcast de Bungie, qu’ils ont apporté un certain soin aux dialogues et à leur interprétation. La VF n’est pas spécialement mauvaise, non plus, mais il faut être lucide, le marché n’est pas le même, et Microsoft France n’a pas pu affeter le même budget, ni apporter la même direction artistique, que Bungie aux voix originales. Mais je veux bien croire qu’ils n’ont pas eu la place de faire tenir toutes les versions sur le disque ; d’après ce que j’ai entendu, il y a beaucoup de répliques différentes pour chaque figurant, pour éviter la répétition.

 

Finalement, je me demande si l’univers si coloré et stérile est vraiment un défaut : quelque part, Halo 3 est un jeu vidéo qui s’assume, qui n’essaie pas de donner l’impression de réalisme. Ce n’est pas une expérience métaphysique (et ce n’est pas l’événement de l’année, non plus — à part en tant que seul produit Microsoft de 2007 à ne pas faire un flop, peut-être ?) ; juste un jeu, juste du tir au pigeon, mais réalisé avec le plus grand soin et l’ambition sincère d’avoir le meilleur gameplay possible. Et les ambitions sincères, ce n’est pas courant.

Need for Speed ProStreet

Je suis effaré de voir qu’il existe de vraies compétitions de drift-racing, dans le monde réel, avec public, sponsoring et tout ce qui s’ensuit ; j’imagine que ça justifie d’un coup l’évolution d’une licence que je méprise depuis un bon moment.

Quoi qu’il en soit, il me semble que c’est la première fois qu’on voit une portion significative de gameplay dans un environnement autre que le désert, et… bon sang, qu’est-ce que c’est joli. Ca m’énerve de devoir rêver devant un jeu dont je vais détester le gameplay, juste parce que le rendu 3D est incroyable.

Archives

2001 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2002 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2003 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2004 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2005 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2006 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2007 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2008 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2009 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2010 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2011 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2012 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2013 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2014 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2015 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2016 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12

2017 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12